Concepts gagnants

EROWA, porteurs de solutions contre la dépense énergétique

En agissant sur l’organisation et les moyens utilisés dans l’atelier, Erowa montre qu’il est possible de faire évoluer significativement le poste de dépenses en électricité.

La maîtrise des coûts est un exercice bien connu des entreprises du secteur de l’usinage. Comme toute industrie de process, l’impact de la dépense énergétique et son cout n’est pas négligeable en production. Il s’évalue comme toute donnée paramétrable : un atelier est composé de machines avec pour chacune un environnement de production qui lui est propre : broche, moteurs d’axes, pompes, systèmes de refroidissement, arrosage, convoyage, épuration d’air… Même en veille ces équipements sont énergivores. Il convient de se recentrer sur une production au plus « juste » : quels sont les moyens nécessaires ? A quel moment planifier les opérations d’usinage pour bénéficier des meilleures perspectives d’une optimisation du coût de chaque kilowattheure consommé ? Le cumul de tous les gains est le meilleur garant d’importantes économies à production constante !

EROWA Smart Factory

D’évidence, déplacer le plus possible le travail sur les heures creuses du tarif est une solution gagnante avec un bonus de 30 à 40%.  C’est un exercice particulièrement facile avec le logiciel Erowa JMS 4.0. Ce superviseur est un outil de planification particulièrement efficace pour la gestion de tout un atelier, que les machines soient automatisées ou non. Erowa JMS 4.0 fonctionne en relation avec tous les systèmes d’information de l’entreprise : du lancement de la pièce jusqu’à son expédition. Il permet à l’utilisateur de tester les différents scénarios de production par exemple sur la semaine à venir : quel moyen utiliser, à quel moment et pour quel délai. Ce système « évolué » utilise son expérience historique pour maximiser le Taux de Rendement Global des machines sur les productions existantes et intègre le paramétrage des nouvelles pièces. Il est facile de piloter ce logiciel très intuitif pour un opérateur en intégrant des priorités pour valider en suite le meilleur scénario d’organisation de production. Chacun connait le plan de travail à observer de la préparation des pièces jusqu’à l’usinage selon la programmation établie.

La robotisation contre la dépense énergétique

Les systèmes de robotisation mono ou multimachines Erowa apportent toute la souplesse de production désirée la nuit, le week-end… Ils permettent une production agile au plus juste en unitaire, en série, en lots différentiés pour optimiser le flux d’outillages. De ce fait, bon nombre d’utilisateurs mettent à profit la journée opérateur pour effectuer la programmation de nouvelles pièces, la préparation des palettes hors machine, la gestion des outils, les opérations de maintenance. L’usinage est déporté en privilégiant la période « heures creuses ». Celle-ci représente près de 88 h hebdomadaires soit 4 576 h par an, soit 3 fois le temps de présence opérateurs !

Les avantages d’une organisation avec une robotisation multimachines sont nombreux au niveau des flux pièces et coûts de production. D’expérience on peut affirmer qu’une cellule de 3 machines offre une productivité égale ou supérieure à 5 machines similaires.  Moins de machines, moins d’investissement, des délais plus courts, mais aussi moins de consommation d’électricité à production constante.

Usine du futur ERD 150L Erowa

Les sujets de transition écologique vont passer de support à central dans le développement des produits et des process. La consommation d’énergie est un enjeu majeur pour les entreprises positionnées au centre du processus de la chaîne de valeur production de pièces. Le concept de production flexible robotisé Erowa FMC est un outil permettant à chacun, dans les spécificités de sa fabrication, de construire sa propre usine du futur en intégrant la dépense énergétique grâce à des outils d’analyse et la modélisation des meilleures stratégies…


retrouvez l’article paru dans le magazine Equip’prod sur leur site ou en téléchargement ici

Solutions en relation